Mastering legal, ESG & compliance frameworks is a force

Marie Ekeland
6 min readApr 13, 2022

Or how we hired Lorraine.

Power frameworks, photo by Marie Ekeland

Little did we know, when starting 2050, how many of the innovations we were bringing to the VC world would be legal innovations. But we soon realized it :)

Why, will you ask me? Because legal frameworks have been optimized throughout the years for existing models and that whenever you apply a different logic, they are often unadapted.

And, guess what? Our logic is radically different. Indeeed, we are not looking at the past to identify VC patterns & best practices in order to reproduce them. Instead, we are aiming to craft a fertile future by understanding how we can contribute to accelerate market shifts and investing in transition-leading companies and ecosystems. Very different.

Starting from this goal, and digging into how to execute it, we have come up with a model relying on three major innovations: one in its investment strategy, another in its fund structure and the last in its governance.

  • We support open & strategic resources: In addition to investing in tomorrow’s aligned champions, we also finance open & strategic resources to accelerate their ecosystem mutation and market shift. That would be research, shared knowledge, advocacy, open data or open source infrastructures…
  • We have structured an evergreen fund: To empower founders in choosing the right development strategy for their company (without external liquidity constraints), and investors in deciding, as much as possible, their own liquidity timeframe, we have structured an open-ended fund, building liquidity at the fund level. This also allows all stakeholders to be aligned on the performance of the ecosystem as a whole.
  • We are ecosystem-governed: We are not a partnership but a company governed by its stakeholders acting as stewards. Indeed, to guarantee the long-term alignment of our mission and our investment strategy, we designed 2050 as the first management company to be 100% owned by a perpetual purpose trust (“fonds de pérennité”), and governed as a stewards-ownership.

Today, we have succeeded in building the means and foundations to reach our goal. Implementing all these innovations has taken us a lot of time, energy & creativity and we would have never managed to make it happen without the precious advices and support from our talented lawyers ranging from fund structuring (Christophe Baert from CBCH Associés, Rima Maitrehenry from Racine), corporate tax (Matthieu Chernet from Upgrade, Olivier Couraud from Stephenson Harwood), corporate M&A (Guillaume Briant & Babacar Diop from Stephenson Harwood) and non-profit organizations (Xavier Delsol & Arnaud Laroche from Delsol).

And, of course, as an aligned company ourselves, we have embraced the most demanding SFDR regulations on our evergreen fund (Article 9). Our objective is to strategize them in order to help our companies align at best their business interests with those of society and the planet. In short, leveraging compliance and ESG as strengths within our portfolio as well.

2050’s legal framework

You have the picture now: legal, compliance & ESG topics are numerous, diverse, demanding, innovative and strategic within 2050. To pilot all those and put them at the service of a fertile future, we needed someone who had mastered corporate law, private equity transactions, sustainable financing, fund structuring, compliance & ESG and navigated well in corporate tax & non-profit legal frameworks. In an international environment. With an agile, creative, business-oriented, mission-driven & problem-solving mindset.

Impossible you think? Not for Lorraine Artur de la Villarmois. We are so happy to welcome her on board as our Head of Legal & ESG :). Having started her career in corporate M&A in Paris, built her legal translation business in Vietnam and mastered ESG, compliance & fund management in Myanmar during Covid-19 and a coup d’état, Lorraine is our new force!

Maîtriser les cadres juridiques, réglementaires et ESG est une force

Ou comment nous avons recruté Lorraine.

Nous ne nous doutions pas, en démarrant 2050 que beaucoup des innovations que nous allions apporter au monde du capital risque seraient juridiques. Mais nous l’avons vite réalisé :)

Pourquoi me demanderez-vous? Parce que les cadres juridiques existants ont été optimisés pendant de longues années pour les modèles en place et que, face à une logique différente, ils sont souvent inadaptés.

Et devinez quoi? Notre logique est radicalement différente. Nous ne cherchons pas à reproduire le passé en identifiant les clés du succès des investissements historiques les plus rentables. Nous cherchons à façonner un futur fertile en comprenant comment accélérer les bascules de marché et en investissant dans les entreprises et les écosystèmes qui sont en capacité de les accélérer et de les mener.

Ce changement de logique induit des trois innovations majeures dans notre modèle : la première sur la stratégie d’investissement, la deuxième sur la structure du fonds et la troisième sur la gouvernance de la société de gestion.

  • Nous finançons des ressources stratégiques et ouvertes: En support de nos investissements dans les champions alignés de demain, nous finançons des ressources ouvertes, communes et stratégiques afin d’accélérer la mutation de leurs écosystèmes et la bascule de leurs marchés. Dans ce périmètre, nous supportons ainsi des projets de recherche, du savoir partagé, du plaidoyer, des infrastructures open source ou open data…
  • Nous avons structuré un fonds evergreen: Pour (i) libérer les entrepreneurs que nous finançons de la pression de la liquidité à moyen terme et leur permettre de choisir la stratégie de développement la plus appropriée pour leur entreprise, et (ii) permettre aux investisseurs du fonds de décider, autant que possible, de leur propre horizon de liquidité, nous avons structuré un fonds ouvert, en construisant des mécaniques de liquidité au niveau du fonds lui-même. Cela nous permet également d’aligner toutes nos parties-prenantes sur la performance de l’écosystème dans son ensemble.
  • Nous sommes gouvernés par notre écosystème: Notre société de gestion est détenue à 100% par un fonds de pérennité, dont la gouvernance est aux mains d’un conseil d’administration composé de représentants de nos parties prenantes. Ceux-ci agissent comme des garants et veillent à l’accomplissement de la mission de 2050, à son bon développement, à sa pérennité et à son alignement sur le long terme.

Aujourd’hui, nous avons réussi à nous donner les moyens et poser les bonnes fondations pour escompter atteindre notre objectif. Mettre en oeuvre toutes ces innovations a nécessité beaucoup de temps, d’énergie, de créativité et nous n’y serions pas arrivés sans les conseils avisés et le talent de nos avocats spécialisés dans la structuration de fonds (Christophe Baert de CBCH Associés, Rima Maitrehenry de Racine), la fiscalité (Matthieu Chernet d’Upgrade, Olivier Couraud de Stephenson Harwood, ), le corporate M&A (Guillaume Briant & Babacar Diop de Stephenson Harwood) et les organismes non lucratifs (Xavier Delsol & Arnaud Laroche de Delsol).

Et bien sûr, en tant que pionnier de l’alignement, nous satisfaisons aux plus hautes exigences réglementaires en matière de finance durable. Ainsi notre fonds 2050.ventures suit l’article 9 de la réglementation SFDR. Mais nous allons plus loin en stratégisant les contraintes ESG grâce à notre méthodologie d’alignement qui aide les entreprises à aligner leurs intérêts économiques avec ceux de la société et de la planète.

Structures légales de 2050

Vous voyez donc nos enjeux : les sujets juridiques, de conformité et ESG sont foisonnants, divers, exigeants, innovants et stratégiques au sein de 2050. Pour les porter et continuer à les mettre au service d’un futur fertile, il nous fallait quelqu’un.e qui maîtrisait le droit des sociétés, le private equity côté transactions et côté fonds, la structuration de fonds, la conformité et l’ESG et qui naviguait aisément les sujets de fiscalité et d’organismes non lucratifs. Dans un contexte international. Avec agilité, créativité et une sensibilité à la fois sur nos enjeux business et notre mission. Tout en étant force de résolution.

Impossible vous croyez? Pas pour Lorraine Artur de la Villarmois. Nous sommes heureux et chanceux de l’accueillir comme Directrice Juridique et ESG :). Après avoir démarré sa carrière en Corporate M&A et direction juridique à Paris, lancé sa propre activité de traduction juridique au Vietnam et pratiqué l’ESG, la conformité et la responsabilité juridique de fonds en Birmanie pendant le Covid-19 et un coup d’état, Lorraine est notre nouvelle force!

--

--